FLV Players gratuits : Choisir son lecteur vidéo en flash !

L’intégration de vidéos sur les sites web est devenu monnaie courante désormais, il existe de nombreuses solution pour les afficher notamment les lecteurs en flash. Dans cet article je vais vous en présenter quelques uns qui me semblent être les meilleurs. La plupart sont customisables, vous pourrez donc changer leurs couleurs pour mieux les adapter à votre site web. Tous ne proposent pas les mêmes fonctionnalités, petit tour rapide d’horizon…

Lecteur FLV Neolao

Ce player est très intéressant car il est décliné en plusieurs versions : mini, normal, maxi, multi et JavaScript.
Il vous suffit alors de choisir celui qui vous semble le plus adapté à vos besoin. Il propose les fonctionnalités de base dans la version mini mais il vous est également possible de disposer de toutes les options grâce à la version maxi ou multi. Son design est très sobre et la possibilité de changer sa couleur en fait un lecteur passe-partout.
http://flv-player.net/

FLV Flash Fullscreen Video Player

J’aime particulièrement celui-ci qui propose un design assez original, il offre des fonctionnalités basiques mais est très léger. Encore un fois il vous sera possible de changer ses couleurs pour une intégration parfaite. Encore un peu méconnu, il mérite je pense que l’on s’y attarde un peu. A tester…
http://www.video-flash.de/flv-flash-fullscreen-video-player/

JW FLV Media Player

Probablement un des populaires sur la toile, JW FLV Media Player est un lecteur FLV très complet qui permet de gérer des playlists (audio/vidéo). Idéal sur vous proposez de nombreux médias sur votre site, c’est la solution la plus efficace selon moi. Il est peut être un peu plus complexe à mettre en œuvre mais vous permettra de faire plus ou moins ce que vous voulez.
http://www.longtailvideo.com/players/jw-flv-player/

DewTube

Si vous ne faites pas la course à l’armement, ce player devrait vous convenir. Il ne propose simplement que la lecture FLV. Vous ne pouvez gérer que couper le volume et utiliser pause/start. Un lecteur très léger, peut être un peu trop…
http://www.alsacreations.fr/dewmovieplayer

Voilà pour l’essentiel, si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à nous les présenter en commentaire!

Lire la suite

The AIR iPhone : L’émulateur d’iPhone sur votre PC !

The AIR iPhoneVoilà une petite application qui devrait intéresser quelques développeurs web qui permet d’émuler un iPhone sur son PC, tout d’abord pour l’installer sur votre machine vous allez devoir télécharger Adobe AIR qui permet l’exécution de ce genre applications. Ensuite, téléchargez The AIR iPhone. L’utilisation est très simple et relativement fidèle à l’iPhone original. Beaucoup de fonctionnalités ne sont pas encore présentes mais celle qui nous intéresse le plus, le navigateur web fonctionne parfaitement. Il permet de prévisualiser une page et donne un bon aperçu du rendu sur l’iPhone. Idéal si vous souhaitez proposer un site dédié à ce mobile ou si tout simplement vous voulez voir ce que peut donner votre blog sur le téléphone d’Apple. Il vous est possible de l’incliner pour visualiser le contenu en 16/9è, l’icône météo est fonctionnelle mais n’apporte pas réellement grand chose. La partie iPod est elle aussi émulée mais ne permet juste que de voir à quoi cela ressemble et n’est pas utilisable pour écouter votre propre musique. Concrètement je pense que l’auteur de cette petite application devrait plus concentrer le navigateur car je crois que cette la fonctionnalité la plus intéressante, en effet pour les développeurs web c’est un petit plus, le reste des options relevant plus de la prouesse technique et n’apporteraient pas grand chose à ses utilisateurs. En tout cas la réalisation est de très bonne qualité, l’ensemble étant relativement ergonomique sur le bureau, la petite flèche permettant la rotation est une bonne idée. Le rendu de l’interface utilisateur est assez fidèle à l’original ce qui fait de The AIR iPhone une application incontournable pour tous les bons webmasters !

Lire la suite

Wikio peut-il devenir un modèle pour les agrégateurs ?

Logo WikioLe flux RSS qui au départ étaient une excellente idée commencent à devenir un problème sur Internet, certains sites ayant compris qu’il était simple de récupérer le contenu sur d’autres site pour alimenter son propre portail d’information. Certains y arrive avec plus ou moins de talent notamment Wikio que je cite souvent en exemple car selon moi il peut effectivement devenir un modèle de réussite. Ce que j’ai constaté ces dernières années c’est la difficulté avec laquelle ce genre de sites peinent à faire des liens en dur pourtant c’est un des éléments clés de l’Internet. Matt Cutts l’a encore répété il y a peu, les liens sortants peuvent agir positivement sur le positionnement d’un site. Oh, je sais vous allez encore me dire que c’est mon coté SEO qui me rend ronchon mais très clairement les agrégateurs posent un véritable problème d’éthique face à l’avenir du web. Selon moi il faut bien garder en tête ce qui nourrit un agrégateur, le fait de parasiter le carburant de ces portails d’information n’est pas une solution viable pour le futur et les retours ne sont pas toujours positifs, il suffit de voir le dernier bad buzz en date avec BlogBang qui n’a pas hésité à se servir du contenu de ses utilisateurs pour son propre compte (stratégie absurde puisque ce sont les éditeurs de sites qui font vivre cette régie).
(suite…)

Lire la suite

Quel avenir pour le format video FLV ?

Video au format FLVAlors que l’Internet prépare doucement sa migration vers le HTML5 notamment avec Google Chrome 3 et Mozilla Firefox 3.5 qui seront très prochainement en mesure d’afficher les pages codées avec cette nouvelle norme, qu’en est-il du format FLV qui semble vivre ses dernières heures de gloire…

En effet désormais la nouvelle balise <video> va permettre de lire dans les pages web des format plus conventionnels. Très clairement l’encodage au format FLV est souvent une opération fastidieuse qui ralentit bien souvent la mise en ligne de vidéos sur les plateformes de type YouTube.

Quels sont donc les directions à suivre, quels formats vont remplacer les vidéos Flash?…

Flash et la vidéo, le début de la fin?

Il semble vraiment intéressant de pouvoir lire des formats de meilleure qualité grâce à cette nouvelle technologie qui a d’ors et déjà séduit les principaux sites de partage vidéo : DailyMotion et YouTube.
A mon sens cette révolution va s’opérer grâce à ces plateformes qui vont évoluer petit à petit en fonction du parc navigateur mondial car mis à part Internet Explorer 8 qui est encore à la traine la plupart des browsers vont supporté ce HTML nouveau (On en profitera pour ne pas féliciter Microsoft). Pas de doute que ces grands acteurs de la vidéo n’hésiteront pas à faire la promotion des navigateurs proposant cette technologie qui selon moi est une véritable avancée.

Pas de plugin? Pas de problème!

L’énorme avantage de cette balise est en effet qu’il n’y aura plus besoin d’un plugin propriétaire du genre Flash ou Silverlight rendant la vidéo accessible à toutes les plateformes. On notera aussi le gain en terme de performance, les plugins étant souvent de gros consommateurs de ressources système, ici la navigation s’en retrouvera allégée. HTML5 va donc apporter de gros avantages coté utilisateur qui pourra consommer les médias simplement en ligne sans s’interroger sur la compatibilité.

Quel format pour l’avenir?

Le web va donc fortement évoluer en simplifiant l’utilisation du web mais quel format faudra-t-il choisir? Pour ma part je pense que la solution idéal serait d’utiliser des codecs ouverts qui simplifieront la tâche aux développeurs et facilitera la compatibilité entre tous les OS. Plus généralement les standards web ont tendance à aller dans ce sens, plus d’ouverture et plus de portabilité.

Normalisation des médias en ligne?

Pour le moment personne ne s’est encore trop penché sur la question mais je pense qu’il faut absolument donner des directives d’encodage à tous les éditeurs de site web. Le W3C devrait, je crois, conseiller un format unique pour la vidéo afin que toutes les vidéos en ligne utilisent la même technologie. Ce qui semble évident c’est que le format FLV risque de rapidement devenir obsolète dans les prochains mois…

Lire la suite

Google, la police du web…

Google Is EvilAlors que Google souhaite actuellement ficher les webmasters afin de définir s’ils sont spameurs ou pas, retour sur la politique sécuritaire de Google sur Internet et ses dérives possibles… Effectivement il y a peu on apprenait que BigG souhaitait classer les webmasters en fonction de leur éthique afin de prévenir le spam, concrètement si vous avez plusieurs sites spammy, le moteur de recherche pourra en effet brider le positionnement de vos autres sites tant qu’ils n’auront pas la confirmation que vous êtes clean. Être catalogué comme spammeur pourra alors avoir une incidence sur vos autres sites plus sains.

De quel droit Google se permet-il de juger les personnes, de quel droit peuvent-ils mettre en quarantaine des sites Internet?

Il est évident que la mise en place de filtres contre toute forme de spam est indispensable au bon fonctionnement du moteur de recherche, son algorithme permet de juger ce qui est acceptable ou pas alors pourquoi ficher les webmasters si leur programme informatique est déjà capable de faire le travail? Le comportement de Google devient inquiétant je trouve, la sécurité prenant réellement une place trop importante, faire la police sur Internet n’est pas de leur ressort. Encore pire, aujourd’hui ils sont capable de bloquer l’accès à un site qui présenterait des risques de sécurité. Très clairement l’Internaute lambda ne saura pas réellement comment y accéder et se retrouvera désarmé devant une page indiquant que le site est dangereux. Les plus avancés récupèreront l’URL dans la barre d’adresse.

Google censure ?

Bien entendu afficher un avertissement est une bonne chose, comme le font les navigateurs modernes mais en laissant le choix à l’utilisateur d’accéder à une page ou pas, ici Google coupe clairement l’accès à l’information aussi dangereux que soit la page bloquée. Rien n’indique que demain ils ne seraient pas en mesure de bloquer totalement l’accès à des sites politiques ou rentrant en contradiction avec leur business. Si pour le moment leur leitmotiv est toujours « Don’t Be Evil », je constate simplement que pour le moment la tendance sécuritaire de Google ne va pas dans ce sens.
L’affaire HADOPI nous a aussi montrer comment les dirigeants souhaitaient clairement censurer l’Internet afin de mieux maitriser l’information qui y circule et très franchement je ne pense pas être paranoïaque en pensant que les États et les grandes sociétés privées puissent être une vraie menace pour la liberté que nous avons réussi à acquérir grâce au web.

Restons vigilants…

Lire la suite